Aveyron : Pincée à 130 km/h, elle se fait passer pour une magistrate

MYTHO Une conductrice, qui roulait beaucoup trop vite et sous l’emprise de l’alcool, a aggravé son cas en prétendant être une magistrate du parquet antiterroriste

H.M.

— 

Un gendarme effectue un contrôle de vitesse au radar
Un gendarme effectue un contrôle de vitesse au radar — POCHARD PASCAL/SIPA

C’est un combo. Les gendarmes de l’Aveyron racontent sur leur page Facebook la tournure originale qu’a pris samedi 9 août un banal contrôle de vitesse sur une départementale du secteur de Vezins-du-Lévézou, limitée à 80 km/h. Ils ont intercepté une conductrice qui avalait le bitume à 130 km/h et dont l’alcootest s’est par ailleurs révélé positif.

Mais elle a surtout aggravé son cas en prétendant être magistrate, « au parquet de Rodez dans la section terrorisme », a-t-elle ajouté pour plus (ou moins) de crédibilité.

Jugée en novembre

Une rapide vérification a permis aux gendarmes de la confondre et de la placer en garde à vue pour « usurpation de titre ou qualité ».

C’est de ces faits, en plus des infractions routières, que la conductrice, dont le permis a été confisqué, devra répondre en novembre à la barre du tribunal correctionnel de Rodez.