Alpinisme : Un guide de haute-montagne se tue dans le massif du Mont-Blanc

ACCIDENT Son client avait donné l’alerte vendredi après-midi

20 Minutes avec AFP

— 

Des alpinistes sur le glacier du géant en juillet 2019
Des alpinistes sur le glacier du géant en juillet 2019 — PHILIPPE DESMAZES / AFP

Un guide de haute montagne âgé de 62 ans est décédé dans le massif du Mont-Blanc après une chute sur le glacier du Géant, a-t-on appris ce samedi auprès des secours en montagne. Ce spécialiste de l' alpinisme encadrait un client vendredi en début d’après-midi lorsque le pont de neige sur lequel il progressait s’est écroulé, a indiqué un responsable du PGHM (Peloton de gendarmerie de haute montagne) de Chamonix.

Il a ensuite été enseveli sous « cinq à six mètres » de neige et de glace. Alertés par son client, indemne, vers 14H30, les secouristes ont retrouvé le corps sans vie de la victime vers 19H30. Une douzaine de gendarmes ont été engagés dans cette opération, avec l’appui d’un hélicoptère.

« La communauté de la montagne perd un camarade », a témoigné un secouriste, indiquant que ce guide expérimenté appartenait à la Compagnie des guides de Chamonix-Mont-Blanc.

Une série noire avait endeuillée la Haute-Savoie le 14 juillet, avec sept décès d’amateurs de sensations fortes et de grands espaces le même jour. En Savoie, un jeune homme de 25 ans, qui campait avec des amis, est décédé dans la nuit de vendredi à samedi après une chute d’une vingtaine de mètres au col du Sapenay, a par ailleurs indiqué la sécurité civile.