Gironde : Un maire hospitalisé après avoir été roué de coups, un suspect recherché

AGRESSION L’auteur de l’agression est toujours recherché par les forces de l’ordre ce mercredi

C.C.
— 
La mairie de Saint-Philippe D’Aiguille
La mairie de Saint-Philippe D’Aiguille — Capture écran / Google Maps

Philippe Bécheau, le maire de Saint-Philippe d’Aiguille en Gironde, a été violemment agressé ce mardi soir. Il a été roué de coups par un individu après des troubles de voisinage sur la plage du village. Hospitalisé dans la nuit au CH de Libourne, il en est ressorti ce mercredi matin, précise la Préfecture de la Nouvelle-Aquitaine à 20 Minutes.

Vers 22h30, Philippe Bécheau était intervenu auprès de jeunes après des plaintes du voisinage pour des nuisances sonores. Ces derniers jouaient à la pétanque tout en écoutant de la musique. Dans un premier temps, celui qui s’est présenté en sa qualité de maire réussi à faire baisse le volume sonore. Il s’apprête même à quitter les lieux quand l’un des jeunes, apparemment fortement alcoolisé, se jette sur lui. Cet homme le frappe alors à plusieurs reprises en particulier au niveau de la tête.

Il va déposer plainte

Les jeunes dont le présumé agresseur prennent ensuite la fuite. Ce mercredi, ils sont toujours recherchés par les gendarmes. Une enquête a été ouverte. De son côté, Philippe Bécheau est en ce moment entendu par la gendarmerie et va déposer plainte. Il sera de retour dans sa mairie dans l’après-midi.

Dans la matinée, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a « apporté tout son soutien » au maire de Saint-Philippe d’Aiguille et « condamné avec la plus grande fermeté ces violences contre un élu de la République. Agresser un maire, c’est s’attaquer à la République. »