Grenoble : Un homme de 27 ans tué par balles

ENQUETE C’est la deuxième fusillade mortelle en deux jours aux alentours de Grenoble

J.S.-M. avec AFP

— 

Un gendarme (illustration)
Un gendarme (illustration) — Mourad Allili / Sipa

Un homme a été victime d’un guet-apens, dans la nuit de lundi à ce mardi, à Eybens, près de Grenoble. Cet homme de 27 ans, connu de la justice, a été tué par balles. Le conducteur du véhicule a été blessé par des éclats de verre. Selon le Dauphiné Libéré, un troisième homme qui se trouvait à l’arrière de la voiture, a réussi à prendre la fuite sans être blessé.

Selon les premiers éléments divulgués, le conducteur de la voiture aurait été contraint de s’arrêter « en raison de la présence d’obstacles disposés sur la chaussée bloquant le passage », a précisé le parquet. Un homme encagoulé aurait alors surgi et fait feu « côté passager avant avec une arme type fusil à pompe sur le véhicule arrêté », puis avec une arme de poing alors que le conducteur effectuait une marche arrière.

Déjà six fusillades cet été

Huit impacts ont été constatés sur le véhicule, des cartouches de chasse et des balles de petit calibre ont été retrouvées sur les lieux. Le tireur a pris la fuite « au volant d’un véhicule volé qui sera retrouvé brûlé sur la commune de Grenoble », a détaillé Boris Duffau, le procureur de la république adjoint.

Une enquête pour « assassinat », confiée à la Section de Recherches de la gendarmerie de Grenoble, a été ouverte par le parquet de Grenoble. Il s’agit de la sixième fusillade dans l’agglomération de Grenoble depuis le début de l’été. Dimanche, un homme de 29 ans a été tué par arme à feu en pleine rue.