Bordeaux : Un bébé dans le coma, une assistante maternelle mise en examen pour violences aggravées

ENQUÊTE Cette femme a reconnu les faits lors de sa garde à vue

C.C.

— 

Une assistante maternelle est poursuivie pour violences aggravées à Bordeaux.
Une assistante maternelle est poursuivie pour violences aggravées à Bordeaux. — AFP

Une assistante maternelle a été mise en examen jeudi dernier pour violences aggravées et placée sous contrôle judiciaire à Bordeaux après un signalement des urgences pédiatriques de l’hôpital Pellegrin. C’est elle-même qui avait prévenu les secours la veille en constatant l’état d’un bébé qu’elle gardait. La fillette de cinq mois était dans le coma, rapporte Sud Ouest.

Hospitalisé, l’enfant présentait les signes cliniques du syndrome du bébé secoué. La quadragénaire, entendue par les policiers de la brigade départementale de protection des familles comme les parents du bébé, a reconnu les faits. Elle a interdiction de s’occuper d’enfants jusqu’à nouvel ordre. L’enquête se poursuit sur commission rogatoire.