Pas-de-Calais : 41 migrants, dont 6 enfants et 2 handicapés, secourus en mer

MIGRANTS Deux opérations de sauvetage ont été réalisées vendredi matin dans le détroit du Pas-de-Calais

Mikaël Libert

— 

Le canot de la douane.
Le canot de la douane. — Douane Française

Ce vendredi matin, deux nouvelles opérations de sauvetage en mer ont été réalisées pour récupérer une quarantaine de migrants qui tentaient de rejoindre la Grande-Bretagne à bord de canots de fortune. Dans l’une des embarcations se trouvaient des enfants et des personnes handicapées.

La première alerte est arrivée très tôt, vendredi matin. C’est le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Gris-Nez qui a repéré une embarcation avec onze personnes à bord en difficulté au large de Wissant, dans le Pas-de-Calais.

Photographiés la veille au soir au départ de Wissant

Le patrouilleur de la douane française a été envoyé sur place pour récupérer le canot et ses passagers. Ils ont été repêchés peu avant 7h et débarqués au port de Boulogne-sur-Mer avant 9h. Il s’agit sans doute du même canot qui avait été repéré en train de quitter la plage de Wissant, jeudi, vers 22 h, par un confrère de la Voix du Nord.

Vers 4 h 58 du matin, toujours ce vendredi, des migrants en difficulté à bord d’une embarcation au large d’Hardelot ont contacté le Samu. La demande d’assistance a été transmise au Cross Gris-Nez, lequel a engagé un navire de la Marine nationale pour y répondre.

Arrivé sur zone, l’équipage de l’Abeille Languedoc a constaté la présence de 30 personnes à bord de l’embarcation, dont six enfants et deux personnes en situation de handicap physique a précisé le Cross. Tous ont été récupérés puis débarqués au port de Calais où ils ont été pris en charge par les pompiers et des agents de la police aux frontières.