Rhône : Un homme suspecté d’avoir tué son ex-compagne

FAITS DIVERS Le suspect du féminicide devait être jugé prochainement pour des violences commises sur la victime

Mikaël Libert

— 

Une voiture de police circulant la nuit (illustration).
Une voiture de police circulant la nuit (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes
  • Une femme de 37 ans a été retrouvée poignardée à son domicile près de Lyon.
  • Les enquêteurs suspectent le mari de la victime, actuellement en fuite.
  • L’homme devait d’ailleurs être jugé en octobre pour des violences sur sa compagne.

Mardi soir, une femme a été mortellement poignardée à son domicile de La Mulatière, une commune de la métropole de Lyon. Selon une source judiciaire, le suspect du meurtre n’est autre que l’ancien compagnon de la victime, un homme qui devait prochainement être jugé pour des violences sur cette dernière.

C’est dans la soirée de mardi que le corps d’une femme de 37 ans a été découvert a expliqué à 20 Minutes le parquet de Lyon. Les premières constatations ont permis aux enquêteurs de déterminer que la victime « était décédée de plusieurs coups de couteau ».

Le mis avait interdiction de contact avec la victime

Une enquête pour homicide volontaire a immédiatement été ouverte par le parquet et confiée aux policiers de la sûreté départementale de Lyon. Ces derniers ont rapidement orienté leurs recherches autour du mari de la victime. En effet, le 25 juin dernier, le suspect avait été déféré au parquet de Lyon après que sa femme avait déposé une plainte « pour des violences ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure à 8 jours commises les 20 et 21 juin 2020 », a précisé le procureur de Lyon.

L’homme avait été remis en liberté sous contrôle judiciaire « avec interdiction de contact avec la victime et de paraître au domicile de cette dernière. » Il devait être jugé pour ces faits le 26 octobre 2020. Selon le parquet, « aucun incident ou manquement aux obligations du contrôle judiciaire n’avait été porté à la connaissance du parquet ou des services de police. »

Ce mercredi, le mis en cause était toujours en fuite. Il est activement recherché par les services de police.