Eure : Une héritière ruinée condamnée à du sursis après avoir conduit ivre avec ses enfants

ACCIDENT Elle a été condamnée à six mois de prison avec sursis mais son permis de conduire n’a pas été suspendu

20 Minutes avec agence
— 
Un véhicule de la gendarmerie nationale. (illustration)
Un véhicule de la gendarmerie nationale. (illustration) — DENIS CHARLET / AFP

Une femme de 45 ans a été convoquée devant le tribunal correctionnel d’Evreux (Eure), ce vendredi, pour répondre de faits d’outrage, de violence, de délit de fuite et de conduite en état d’ivresse sans assurance, rapporte Paris Normandie. Les faits qui lui sont reprochés se sont déroulés à Damville en novembre 2019.

Après avoir consommé cinq verres d’alcool chez des amis, la quadragénaire avait décidé de rentrer à son domicile en voiture avec son fils de 13 ans et sa fille de 8 ans. Au bout de quelques mètres, elle avait percuté un portail avant de prendre la fuite chez une amie, laissant ses enfants dans la voiture.

Six mois de prison avec sursis

La femme était finalement revenue sur le lieu de l’accident. Les gendarmes se trouvaient alors sur place. Elle n’a pas hésité à les outrager et à leur opposer une certaine résistance au moment de procéder au contrôle de son alcoolémie. Les militaires voulaient la conduire à l’hôpital.

Lors du procès, son avocat a expliqué la situation de sa cliente : « [Son] mari a hérité d’une fortune de près de 40 millions d’euros mais a été victime de vautours malfaisants. Il est aujourd’hui à la tête d’une dette de 700.000 euros. Si cela n’excuse pas l’attitude de sa femme, cela participe à l’explication de cette dérive », a-t-il déclaré et dont les propos sont relayés par le quotidien régional.

Ces arguments ont en partie été entendus par le juge, qui l’a condamnée à une peine de six mois de prison avec sursis. Quatre gendarmes ont été indemnisés. En revanche, son permis de conduire n’a pas été suspendu car c’est la seule personne à pouvoir véhiculer sa famille.