Nord : Le gendarme soupçonné d'avoir tué sa conjointe est décédé

FEMINICIDE Il avait été transféré à l’hôpital dans un état désespéré

T.G.

— 

Illustration d'un gendarme.
Illustration d'un gendarme. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Il n’a pas survécu à ses blessures. Transféré à l’hôpital dans un état désespéré, le gendarme de Bailleul suspecté d’avoir tué sa conjointe est décédé samedi, rapporte La Voix du Nord.

Jeudi, un crime conjugal avait eu lieu dans la caserne de cette commune à une dizaine de kilomètres de Lille. Le gendarme aurait tiré sur sa compagne avant de retourner l'arme contre lui. La victime, âgée de 46 ans, avait été déclarée morte peu après l’intervention des secours.

L’enquête, ouverte par la section départementale de recherche de la gendarmerie, se poursuit afin d’éclaircir les circonstances de ce féminicide présumé.