Dunkerque : Une école maternelle détruite par un incendie, une enquête ouverte

MALVEILLANCE Plusieurs départs de feu ont été constatés, de quoi crédibiliser la piste criminelle

T.G. avec AFP

— 

Un camion de sapeurs-pompiers en intervention (illustration).
Un camion de sapeurs-pompiers en intervention (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes

Une école maternelle a été ravagée par le feu dans la nuit de samedi à dimanche à Dunkerque ( Nord). L’origine en est-elle criminelle ? Une enquête a en tout cas été ouverte pour «  incendie volontaire ». Les premières constatations policières font état de « plusieurs départs de feu », a-t-on appris auprès du parquet.

Déclaré un peu avant 4 heures du matin dans l’école Trystram, dans le quartier de Petite-Synthe, l’incendie a « entièrement détruit un bâtiment de 600 m² », sans faire de victimes, a expliqué le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) du Nord.

L’école primaire préservée

« Le feu a été maîtrisé aux alentours de 5 heures du matin mais le bâtiment de l’école maternelle était déjà détruit à 100 % », a déploré Johan Bodart, maire adjoint du quartier de Petite-Synthe. « Les bâtiments de l’école primaire et le restaurant scolaire, situés à proximité, sont eux restés intacts », a-t-il ajouté.

« La priorité sera de relocaliser l’accueil des centres de loisirs », prévus au cours de l’été dans le bâtiment détruit, puis de « trouver des solutions […] pour la rentrée scolaire », ce bâtiment accueillant habituellement une soixantaine d’enfants, a-t-il précisé.