Aude : Des tags racistes et des croix gammées retrouvées sur des tombes au cimetière de Gruissan

VANDALISME Une vingtaine de tombes ont été dégradées dimanche à Gruissan, dans l’Aude

N.S. avec AFP

— 

Le cimetière a été visé par des inscriptions racistes et antisémites. Illustration.
Le cimetière a été visé par des inscriptions racistes et antisémites. Illustration. — Maxime Le Pihif / Sipa

Ce lundi, le cimetière de Gruissan, sur le littoral audois, est fermé, en raison d’une enquête de gendarmerie menée par la brigade de recherche de Narbonne. Selon France 3 Occitanie, une vingtaine de tombes ont été taguées au feutre noir, avec des croix gammées et des inscriptions telles que « Mort aux Français », « Mort aux Juifs », mais aussi diverses injures comme « vendus » ou « crève ».

La procureure de la République de Narbonne Marie-Agnès Joly évoque « des actes de vandalisme sur une thématique antisémite et raciste ». Le gardien du cimetière de Gruissan a constaté les dégradations dimanche. Les tombes touchées auraient été choisies au hasard et n’ont pas été cassées.

Des plaintes de la mairie et des familles

Des techniciens en investigations criminelles ont été envoyés sur place pour effectuer des prélèvements. Lundi, les gendarmes devaient recueillir les plaintes du maire de Gruissan et des familles.