Rouen : Un homme condamné à un an de prison ferme pour avoir menacé des serveuses avec un faux pistolet

JUSTICE Il a exhibé une fausse arme de type Beretta afin obtenir une cigarette qu’on lui refusait

20 Minutes avec agence

— 

Un modèle de pistolet Beretta (photo d'illustration).
Un modèle de pistolet Beretta (photo d'illustration). — Torsten Silz DDP/AFP

Un homme de 38 ans, sans domicile fixe, a été condamné, lundi, à un an de prison ferme pour menace avec arme et détention d’arme par le tribunal correctionnel de Rouen (Seine-Maritime), rapporte Paris Normandie. La veille, le trentenaire, se voyant refuser une cigarette par trois jeunes femmes assises à la terrasse d’un bar, avait fini par sortir une arme de poing de type Beretta. Celle-ci était heureusement factice.

Les faits se sont déroulés vers 1 h du matin. Trois jeunes femmes qui viennent de finir leur service dans la restauration décident de boire un verre en terrasse. Elles sont accostées par le trentenaire, qui, passablement ivre, leur demande une cigarette. Obtenant un refus, l’individu s’est alors montré insultant et menaçant, relate le quotidien régional. Habitué à régler ce genre de litige, le patron du bar s’est interposé. C’est là que l’homme a levé son tee-shirt pour faire apparaître un pistolet.

Un casier judiciaire rempli

Alors qu’il menaçait de sortir son arme et qu’il proférait des insultes, une des clientes a finalement décidé de lui donner une cigarette. Une fois qu’il est parti, les victimes ont prévenu la police. C’est quand l’homme est revenu sur la terrasse pour demander des feuilles à rouler qu’il a été interpellé par les policiers. L’arme retrouvée sur l’individu sera identifiée comme étant fausse. Chargée, elle était accompagnée de balles supplémentaires qui l’étaient tout autant.

Les juges ont suivi les décisions du parquet. L’individu, qui compte 19 mentions sur son casier judiciaire, a écopé d’un an de prison ferme. Une peine de trois mois avec sursis a été révoquée.