Strasbourg : Interpellation de deux voleurs de montres de luxe qui sévissaient dans le centre-ville

FAITS DIVERS Deux hommes ont été interpellés, suspectés d’être à l’origine de nombreux vols dans Strasbourg sur des personnes âgées ou vulnérables qui portaient notamment des montres de luxe

Gilles Varela

— 

Les voleurs ciblaient les personnes âgées possédant des montres de luxe.
Les voleurs ciblaient les personnes âgées possédant des montres de luxe. — Wallace/BPI/Shutterstoc/SIPA
  • Depuis quelques semaines, des vols à la tire d’un genre un peu particulier ont repris dans le centre-ville de Strasbourg.
  • Les enquêteurs de la police ont mis en place un dispositif de surveillance et ont interpellé deux hommes en flagrant délit.
  • Les montres volées dont les valeurs oscillent entre 2.000 et 35.000 euros, représentent un préjudice total estimé à près de 120.000 euros selon la police.

Cela faisait quelques semaines que des vols à la tire d’un genre un peu particulier reprenaient dans Strasbourg. Des similitudes dans la manière d’opérer mais aussi dans le genre des objets volés, ont rapidement laissé penser aux enquêteurs de la police strasbourgeoise de la cellule « Vols à la tire » qu’il s’agissait du même individu.

Le pickpocket repérait ses victimes, généralement des personnes âgées ou vulnérables, mais aussi la valeur de la montre de leur future victime. Il les abordait souvent près  des horodateurs et détournait leur attention, souvent en leur tendant une pièce de deux euros et réclamait de la monnaie. Il se montrait très insistant et tactile. Là, il subtilisait leur montre, sans la moindre violence et sans que les victimes ne se doutent de quoi que ce soit.

Après de longues investigations et visionnage de plusieurs heures d’enregistrements vidéo, les enquêteurs ont rapidement défini que le pickpocket se faisait par moments accompagner d’un complice et sévissait dans un périmètre bien précis au centre-ville.

Pris en flagrant délit

Une opération de surveillance a donc été mise en place. Bingo ! Mardi, la police a interpellé en flagrant délit deux individus, des trentenaires, qui venaient de dérober le téléphone portable d’une personne âgée. Les deux hommes correspondaient parfaitement aux signalements fournis et aux constatations faites par les enquêteurs.

Fin donc d’une arnaque juteuse : depuis les premiers signalements en juin 2018, 16 montres, un bracelet, un portefeuille et un téléphone portable ont ainsi été dérobés. Les montres dont les valeurs oscillent entre 2.000 et 35.000 euros, représentent un préjudice estimé à près de 120.000 euros selon la police.

Le profil des malfaiteurs ? Délinquants itinérants, l’un est très défavorablement connu de la justice pour des faits similaires commis en Allemagne, en Autriche, en Suisse et en
Roumanie. Ils étaient jusque-là inconnus en France des services de police et de justice. En garde à vue, le principal suspect a reconnu en grande partie les faits reprochés. Les deux hommes devraient être jugés en comparution immédiate.