Eure : Après Jon le lion, quatre lionnes en mauvaise santé ont été récupérées par une association

MALTRAITANCE Les quatre femelles ont finalement été confiées à une structure de défense des animaux, One Voice, celle-là même qui avait alerté les autorités sur la situation du mâle, en juin

20 Minutes avec agence

— 

Des lionnes (photo d'illustration)
Des lionnes (photo d'illustration) — African Safari

Quatre lionnes ont été saisies dans un cirque sur ordre de la préfecture de l’Eure en raison de mauvais traitements, ce mardi, rapporte France Bleu Normandie. C’est dans ce même cirque qu’un autre lion avait été récupéré dans un état de santé déplorable, début juin.

Une plainte déposée par la préfecture

Dans chacun de ces deux cas, c’est l’association de défense des animaux One Voice qui a alerté les autorités sur la situation préoccupante des lions. Dans un communiqué, la structure qui milite pour l’interdiction des animaux sauvages dans les spectacles évoque l’état dans lequel les quatre lionnes ont été récupérées ce mardi. « Boiteries, plaies, fonte musculaire, perte de motricité postérieure… Les lionnes présentent une note d’état corporel de 2 sur 5, au mieux de 2,5 sur 5 », relate-t-elle.

Confiées à l’association, Hannah, Patty, Céleste et Marli vont désormais retrouver Jon, le lion précédemment récupéré, dans un refuge de Tonga Terre d’Accueil, dans le département de la Loire. La préfecture de l’Eure a également déposé une plainte contre le cirque pour mauvais traitement envers ses animaux. Ce même établissement est déjà dans le viseur de la justice depuis 2018 pour des faits d’actes de cruauté, de mauvais traitements, de placement dans des conditions pouvant occasionner des souffrances et d’exploitation irrégulière.