Pyrénées : Un randonneur de 63 ans, miraculé après une chute de 300 mètres

MONTAGNE L’homme a été transporté par hélicoptère jusqu’à l’hôpital de Tarbes

B.C.

— 

Un hélicoptère du PGHM. Illustration.
Un hélicoptère du PGHM. Illustration. — Jobard / Sipa

De l’aveu même des sauveteurs, c’est un miraculé. Un randonneur espagnol de 63 ans a survécu à une chute de plus de 300 mètres alors qu’il se trouvait dans le massif de Néouvielle dans les Hautes-Pyrénées. Il était parti mardi matin avec un ami pour faire le pic d’Estaragne, lorsqu’il a chuté rapporte France Bleu Occitanie.

Une chute importante sur plusieurs mètres puisque son compagnon ne le voyait plus. Il a rapidement donné l’alerte en début d’après-midi. Les membres du peloton de gendarmerie de haute montagne de Pierrefitte-Nestalas sont alors intervenus et l’ont repéré, 300 mètres plus bas, sur un promontoire où il avait atterri.

Blessé, victime d’un traumatisme crânien, il a été héliporté jusqu’à l’hôpital de Tarbes où il a été pris en charge. Ses jours ne sont pas en danger.