Grenoble : Tirs à l’arme automatique à la prison de Varces, les voitures de la direction visées

DEGRADATIONS Dans la nuit de lundi à mardi, des véhicules de la direction de la prison ont été pris pour cible par un tireur à Varces, vers Grenoble. Il n’y a pas eu de blessé

E.F.

— 

Illustration de nuit devant la prison de Varces en Isère.
Illustration de nuit devant la prison de Varces en Isère. — L. Cipriani / Sipa

Des faits qui ont tout l’air d’une tentative d’intimidation. Dans la nuit de lundi à mardi, à 2h57, des tirs d'arme automatique ont résonné à l’extérieur de la prison  de Varces, près de Grenoble,  en Isère. Selon le parquet, un break blanc de type Peugeot 308 a pénétré dans le domaine pénitentiaire avec deux hommes cagoulés à son bord.

L’un d’eux est sorti de la voiture et a tiré une rafale à l’arme automatique « de type Kalachnikov » en direction du parking des personnels, situé à l’air libre mais à distance des stationnements réservés au public.

Une vingtaine de douilles

L’agent en poste au mirador a donné l’alerte. Une fois sur place, les gendarmes ont constaté que seuls les véhicules de la direction avaient été visés et fortement dégradés par les tirs. Une vingtaine de douilles ont été retrouvées sur le parking. La brigade de recherche de Vif et la section de recherches de la gendarmerie ont été co-saisies de l’enquête « pour dégradations par moyens dangereux », selon le procureur de la République de Grenoble qui s’est rendu sur place dans la nuit.