Loire-Atlantique : Econduits d’une fête, ils reviennent armés et cagoulés deux heures plus tard

FAITS DIVERS Plusieurs personnes ont été blessés par des armes de type airsoft

David Phelippeau

— 

Une voiture de gendarmerie (illustration)
Une voiture de gendarmerie (illustration) — SYSPEO/SIPA

Cinq jeunes ont été interpellés et mis en garde à vue mercredi par les gendarmes du Loroux-Bottereau en Loire-Atlantique. Ils sont soupçonnés d’avoir blessé des personnes, dimanche soir, lors d’une fête privée.

Dimanche, à 2 h du matin à La Chapelle-Heulin, une personne organise une fête privée sur sa propriété, réunissant une cinquantaine de personnes. Cinq jeunes se présentent avec la ferme intention de participer à la soirée. Non invités, ils sont éconduits par l’organisateur, qui ne souhaite pas leur présence, rapporte la compagnie de gendarmerie de Rezé.

Un couteau a été vu par des convives

Vexés, ils quittent les lieux et reviennent deux heures plus tard avec des armes de type airsoft et paintball. Ils sont porteurs de capuches et de cache-cou afin de ne pas être reconnus. Plusieurs convives sont atteints par des tirs d’airsoft. L’une des victimes reçoit même un coup de poing au visage. Un véhicule est dégradé à la suite d’un tir. Des témoins indiquent également avoir vu l’un des jeunes armé d’un couteau. Des blessures superficielles seront constatées le lendemain, entraînant des ITT (incapacité temporaire de travail) de moins de huit jours.

Deux des cinq auteurs de violence sont domiciliés à Vallet en Loire-Atlantique et sont âgés de 19 et 16 ans. Le majeur est convoqué devant la justice en mars 2021 et le mineur pour septembre 2020.