Marseille : Kamel Guemari, figure du Mcdo de Saint-Barthélemy, en garde à vue, Mélenchon dénonce une « provocation en vue des municipales »

FAITS DIVERS Kamel Guemari, syndicaliste à la base du combat médiatisé d’un McDonald’s des quartiers Nord, a été placé en garde à vue

M.Cei.

— 

Kamel Guemari, ici au milieu.
Kamel Guemari, ici au milieu. — Christophe ARCHAMBAULT / AFP

Selon une information de La Provence, le syndicaliste marseillais Kamel Guemari a été placé en garde à vue. Cet employé de McDonald's à Saint-Barthélemy, dans les quartiers Nord, s’était notamment fait connaître à travers son long conflit social contre le géant du fast-food. Plus récemment, ce restaurant avait été « réquisitionné » par des salariés pour centraliser l’aide alimentaire à destination des plus démunis.

Kamel Guemari est entendu aux côtés d’un autre syndicaliste, pour un motif encore flou. Contactée par 20 Minutes, la direction départementale de la sécurité publique des Bouches-du-Rhône renvoie vers le parquet qui, pour l’heure, n’a pas donné suite à nos sollicitations.

L’arrestation a été rendue publique par le député LFI de Marseille Jean-Luc Mélenchon. « Nous appelons à la libération immédiate de Kamel », écrit le parlementaire dans un tweet. Selon lui, ces arrestations constituent « de nouveaux abus de pouvoir à Marseille ». Un rassemblement est organisé à 18 h devant le commissariat de Noailles, dans le centre de Marseille, a appris 20 Minutes de sources concordantes. « Il s’agit d’une provocation des forces du désordre en vue des municipales », lance Jean-Luc Mélenchon.