Vesoul : Deux policiers mis en examen après une interpellation musclée

VIOLENCES Le parquet avait ouvert une enquête après avoir visionné les images des caméras de vidéosurveillance

T.G.

— 

La gare de Vesoul, devant laquelle se sont déroulés les faits.
La gare de Vesoul, devant laquelle se sont déroulés les faits. — Wikicommons

Deux policiers de la brigade anticriminalité de Vesoul (Haute-Saône) ont été mis en examen. Ils sont poursuivis pour des violences lors d’une interpellation de deux personnes, le 16 février devant la gare de la ville, rapporte L'Est Républicain.

Cette interpellation avait été filmée par des cameras de vidéosurveillance, sur lesquelles le parquet s’est appuyé pour ouvrir une enquête. D’abord convoqués par l’IGPN la semaine dernière, les deux policiers avaient ensuite été placés en garde à vue. Ils comparaîtront devant la justice le 23 septembre et devront également s’expliquer sur leur procès-verbal. Il leur est également reproché d’avoir menti sur le document.