Toulouse : Ils avaient cassé le mur d’une cave pour cambrioler un magasin, deux hommes interpellés

FAITS DIVERS Les policiers ont remonté la piste des cambrioleurs grâce à un véhicule atypique, volé quelques jours auparavant

B.C.

— 

Un cambriolage. Illustration.
Un cambriolage. Illustration. — Closon / Isopix / Sipa

Dans la nuit du 2 au 3 juin, un magasin de vêtements haut de gamme est cambriolé dans le quartier Saint-Etienne, à  Toulouse. Les voleurs sont repartis avec un butin d’un montant évalué à 60.000 euros. Ils n’ont pas forcé la grille pour commettre leur larcin.

En arrivant sur place, les policiers se rendent compte que les malfrats ont été plus discrets et sont passés par un porche qui donne accès à des caves désaffectées. Là, ils ont cassé un mur et ont pu pénétrer dans la réserve de la boutique, située juste en dessous du commerce.

La brigade de répression des atteintes aux biens de la police nationale est chargée de l’enquête. En exploitant la vidéosurveillance, ils repèrent deux hommes qui se baladent dans le secteur des caves avant de se rendre vers un véhicule, qui fait apparaître des particularités.

Or, le même genre d’utilitaire a été volé sur Toulouse il y a peu. Quelque temps après les faits, le véhicule est repéré dans les rues de la Ville rose, avec une voiture « ouvreuse ». Les enquêteurs arrivent à identifier le propriétaire. Autant d’indices qui le mènent à deux individus. Mercredi, les policiers ont interpellé les deux hommes de 40 et 44 ans soupçonnés du cambriolage chez eux, à Toulouse et Castanet.

Chez l’un d’entre eux ils retrouvent une partie du butin et de l’argent liquide, et chez l’autre une partie de la marchandise volée. En garde à vue, aucun n’a reconnu les faits. Ils ont été déférés devant la justice jeudi après-midi et devraient être jugés ce vendredi en comparution immédiate.