Nord : Une statue du général de Gaulle recouverte de peinture à Hautmont

VANDALISME Un buste représentant le général de Gaulle a été vandalisé à Hautmont, près de Maubeuge, et tagué de l’inscription « esclavagiste »

Mikaël Libert

— 

La statue de De Gaulle, à Hautmont.
La statue de De Gaulle, à Hautmont. — Google maps

Ce lundi, un buste représentant le général de Gaulle a été découvert vandalisé dans la commune d’Hautmont, près de Maubeuge, dans le Nord. Un acte dénoncé par le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, qui réclame « des sanctions fortes. »

La statue du général de Gaulle, installée sur la place éponyme, à Hautmont, a été recouverte de peinture orange. Au dos du monument, l’inscription « esclavagiste » a été taguée au pochoir à l’aide de la même couleur. Un acte de vandalisme qui intervient trois jours avant les commémorations de l’appel du 18 juin.

Un mouvement qui prend de l’ampleur après la mort de George Floyd

« A l’heure où nous devons nous souvenir que le général de Gaulle a fait vivre la flamme de la résistance, la vandalisation de cette statue à Hautmont est scandaleuse », s’est insurgé Xavier Bertrand sur Twitter.

Un fait divers qui fait écho à l’appel de personnalités américaines, comme Taylor Swift, pour retirer les statues de personnages liés au racisme. Ce mouvement, né des manifestations qui ont suivi la mort de George Floyd aux USA, s’est répandu dans d’autre pays, notamment en Grande-Bretagne ou en Belgique.

En France, ce sont des personnages comme Colbert ou Jules Ferry qui sont controversés. A Lille, en 2018, plusieurs collectifs avaient demandé de débaptiser la rue Faidherbe, « père de l’impérialisme français. »