Inondations dans le Gard : Deux promeneurs sauvés de la noyade par des riverains

INTEMPERIES L’intervention de témoins a certainement évité un drame samedi, après les intempéries de la veille

Jérôme Diesnis

— 

Des inondations dans le Languedoc (illustration)
Des inondations dans le Languedoc (illustration) — LODI Franck/SIPA

Deux promeneurs âgés de 45 et 63 ans ont échappé de peu à la noyade, samedi. Alors qu’ils se promenaient en bordure d’un petit affluent du fleuve Hérault en crue après les inondations de la veille, ils sont tombés dans le cours d’eau. Les faits se sont déroulés à Saint-André-de-Majencoules, une petite commune des Cévennes.

Les deux victimes présentaient des blessures aux membres inférieurs. Elles ont été secourues par des riverains qui avaient assisté à la scène. Elles ont été mises en sécurité avant l’intervention des sapeurs-pompiers du groupe d’intervention en milieu périlleux. Si leur santé n’est plus en danger, elles ont sans doute évité le pire grâce à l’intervention des témoins.

D’importants dégâts matériels dans le Gard et en Lozère

Il est tombé localement jusqu’à 400 mm d’eau sur les contreforts des Cévennes dans la nuit de jeudi à vendredi, sur le secteur de Villefort. Plusieurs rivières sont entrées en crue, et le département de la Lozère, notamment, a subi d’importants dégâts matériels. La RN116, qui relie le Gard à la Lozère, a notamment été coupée à la suite d’un affaissement de chaussée.

En Lozère, de nombreux commerces de la commune de Sainte-Enimie situés au bord du Tarn ont été inondés. Les campings en amont de la rivière ont été évacués. Par ailleurs, 2.700 personnes ont été privées d’électricité dans le Gard et la Lozère après cet important épisode pluvieux, inhabituel en cette saison.