Seine-Maritime : Le corps mutilé d’un docker découvert à proximité d'une école, près du Havre

ENQUÊTE L’homme a été enlevé dans la nuit et son corps a été abandonné près d’une école au nord du Havre

20 Minutes avec Agence

— 

Un docker du Havre a été retrouvé mort après avoir été torturé.
Un docker du Havre a été retrouvé mort après avoir été torturé. — Maxime Le Pihif/SIPA

Le corps mutilé d’un docker âgé de 40 ans a été retrouvé ce vendredi 12 juin sur un parking situé à proximité d’une école à Montivilliers, au nord du Havre, selon une information de Paris Normandie. Selon les premières constatations, la victime a été torturée. Elle a notamment « un œil crevé, un téton arraché et avait un chiffon, imbibé d’essence ou de produit inflammable, enfoncé dans la bouche » déclare une source proche de l’enquête à nos confrères.

La découverte du corps a été faite au petit matin par un agent communal qui travaillait dans l’établissement scolaire. Un périmètre de sécurité a rapidement été mis en place et la victime a pu être identifiée. Il s’agit d’un docker, par ailleurs délégué du personnel. Ce père de famille était connu de la justice. Il était mis en examen dans une affaire de stupéfiants après la saisie de plus d’une tonne de cocaïne dans le port du Havre, explique une autre source à Paris Normandie. Mais à ce stade de l’instruction, il était toujours présumé innocent.

Enlevé dans la nuit

Le docker a semble-t-il été enlevé dans la nuit du jeudi 11 au vendredi 12 juin alors qu’il se trouvait dans son village situé entre Saint-Romain de Colbosc et Gruchet-le-Valasse. Les policiers qui avaient déployé un dispositif pour le retrouver ont été alertés par l’épouse de la victime. Compte tenu de la proximité de la scène de crime​ avec l’établissement scolaire, la commune a demandé aux élèves de rester chez eux.