Languedoc : Routes coupées, véhicules emportés... Les fortes pluies ont causé des dégâts

PLUIES Des routes ont été coupées, des chaussées se sont effondrées, sans faire de victime

N.B.

— 

Illustration Inondations.
Illustration Inondations. — LODI Franck/SIPA

Les fortes pluies et le vent violent, qui sévissent depuis cette nuit sur les départements du Languedoc, ont causé des dégâts, sans faire de victime.

Des routes ont notamment été détruites, et des véhicules emportés par les flots, notamment sur la commune de Saint-André-de-Majencoules (Gard). Ce département est en vigilance orange depuis jeudi après-midi pour des risques de fortes pluies et d’inondations. Par ailleurs, ce vendredi matin, 4.000 foyers y étaient privés d'électricité, en raison de chutes de branches sur les câbles et les pôteaux électriques, selon Enedis.

Le Gardon est en crue

Selon Météo Languedoc, près de 200 mm de pluie étaient tombés à 7 h 30 ce vendredi au Vigan (Gard). Une crue éclair du Gardon a également été constatée entre Saint-Jean-du-Gard et Anduze, avec une hausse de 5 mètres en une heure.

A 8 h, ce vendredi matin, les services de Météo France indiquent avoir relevé un cumul de 265 mm de pluie à la station de Villefort (Lozère), qui sont tombés en moins de 12 h. C'est un « nouveau record mensuel pour la station. Un cumul horaire de 78.6 mm a également été relevé, nouveau record départemental pour juin. »

Enfin, à Montpellier (Hérault), où c'est le vent qui a soufflé fort, une impressionnante branche s'est abattue sur la chaussée, sur l'avenue Saint-Lazare, en début d'après-midi.