Nîmes : Un policier violemment percuté par une voiture, son collègue ouvre le feu

FAITS DIVERS Un homme qui venait d’échapper à un contrôle de gendarmerie aurait sciemment foncé sur un policier, alerté par les militaires, qui tentait de lui barrer la route

Jérôme Diesnis

— 

Illustration police nationale.
Illustration police nationale. — Vincent Wartner/20 Minutes

Un policier a été violemment percuté par une voiture alors qu’il tentait de la stopper, dans la nuit de mercredi à jeudi. Les faits se sont produits sur la commune de Caissargues, dans l’agglomération de Nîmes. Quelques minutes plus tôt, une patrouille de gendarmerie avait lancé une alerte, après avoir tenté, en vain, de contrôler ce même véhicule, une puissante berline allemande.

Alerté, un équipage de la police nationale a alors tenté à son tour d’immobiliser le véhicule avec une herse. Mais le chauffeur l’a évité et aurait volontairement foncé sur le policier, selon une source syndicale.

La voiture retrouvée incendiée

Le fonctionnaire de police, touché à la tête, a été transporté au CHU de Nîmes. Il s’est vu prescrire dix jours d’ITT. Son collègue a tiré à deux reprises en direction du véhicule pour tenter de le stopper, sans parvenir à le toucher.

La voiture a été retrouvée incendiée un peu plus tard à proximité du complexe sportif de la Bastide. Une enquête confiée à la sûreté départementale est ouverte pour « tentative de meurtre ».