Toulouse : Dans le métro, il refuse de museler son chien et sort une seringue

FAITS DIVERS Un homme de 38 ans a été interpellé mardi en début de soirée à Toulouse, à la station de métro Trois-Cocus

N.S.
— 
Un American Staffordshire Terrier. Illustration.
Un American Staffordshire Terrier. Illustration. — Angel Sallade / Rex / Rex / Sipa

Le ou la propriétaire d’un american staffordshire terrier peut circuler dans les transports en commun, si son chien est inscrit au LOF (Livre des origines français) et à condition qu’il porte une muselière. L’amstaff localisé mardi soir vers 19 h dans la station de métro Trois-Cocus, à Toulouse, n’en avait pas. Et son maître a refusé de lui en mettre une lorsque deux agents de sécurité de Tisséo le lui ont demandé.

Le trentenaire s’est mis à insulter ses interlocuteurs et à les menacer avec une seringue, en prétendant être malade du Sida. Il a été désarmé par les agents, et interpellé par les policiers de la BST (brigade spécialisée de terrain) Nord. Un couteau à cran d’arrêt et un peu d’herbe de cannabis ont été retrouvés sur lui.

Cet homme déjà connu de la justice a été placé en garde à vue, alors que son chien a été confié à la fourrière animale.