Nîmes : La police met au jour un important réseau présumé de cambrioleurs, huit suspects arrêtés

ENQUETE Les suspects sont accusés de s’être attaqué ces derniers mois à des maisons et des entreprises

N.B.

— 

Illustration de la police.
Illustration de la police. — E. Frisullo / 20 Minutes

Huit personnes, âgées de 15 à 60 ans, toutes déjà connues de la police et de la justice, ont été interpellées mardi lors d’un vaste coup de filet mené par les policiers et le Raid, à Nîmes(Gard), a appris 20 Minutes ce mercredi matin.

Elles sont soupçonnées d’avoir commis depuis la fin de l’année 2019 au moins une trentaine de cambriolages,​ à Nîmes, mais aussi dans d’autres communes du département. Les suspects sont accusés de s’être attaqué ces derniers mois à des maisons et des entreprises, notamment durant la période de confinement.

Un jeune homme de 18 ans soupçonné d’être le « pivot du groupe »

Lors des perquisitions menées par les policiers, des quantités importantes de matériel divers, ainsi que deux voitures, ont été retrouvées. « Ils étaient bien organisés, il avait même fauché une dépanneuse qu’ils avaient maquillée, pour déplacer les véhicules volés », détaille à 20 Minutes le commissaire Emmanuel Dumas, chef de la Sûreté départementale du Gard. Les voitures, les motos, l’essence, de l’outillage, le mobilier, de la Hi-Fi étaient particulièrement recherchés par ce réseau de cambrioleurs présumés.

L’un d’eux, âgé de 18 ans, présenté comme le « pivot du groupe », a déjà été placé à trois reprises sous contrôle judiciaire, après avoir été mis en examen dans d’autres affaires. Mais jusqu’à présent, il n’avait encore jamais été incarcéré.

Les huit suspects devaient être présentés à un juge d’instruction ce mercredi après-midi, a-t-on appris auprès d’Eric Maurel, le procureur de la République de Nîmes. Le parquet souhaite que six d’entre eux soient placés en détention provisoire.