Seine-Maritime : Un ancien maire est séquestré et violenté chez lui, les malfrats repartent avec 8.000 euros

AGRESSION Les trois hommes cagoulés ont fait irruption au domicile de l’ancien édile de Oissel, en Normandie, qui se trouvait avec sa femme et sa fille

20 Minutes avec agence
— 
L'ancien maire-sénateur de Oissel (Seine-Maritime) se trouvait chez lui avec sa femme et sa fille, avant que la famille ne soit ligotée dans le salon par trois malfaiteurs. Illustration.
L'ancien maire-sénateur de Oissel (Seine-Maritime) se trouvait chez lui avec sa femme et sa fille, avant que la famille ne soit ligotée dans le salon par trois malfaiteurs. Illustration. — Mourad Allili / Sipa

Dans la nuit de dimanche à ce lundi, l’ancien sénateur-maire (PCF) de Oissel (Seine-Maritime), Thierry Foucaud, a été agressé et ligoté à son domicile par trois individus cagoulés, rapporte Paris Normandie. Sa femme et sa fille ont subi le même sort. Une enquête a été ouverte pour vol avec violence en réunion, séquestration et violation de domicile.

Lorsque les agresseurs ont fait irruption, il regardait la télévision pendant que sa famille dormait. Vers 1 h du matin, « ils sont entrés dans la maison et m’ont demandé où était le coffre-fort, mais je n’en ai pas », a-t-il confié au média local. Les malfaiteurs ont alors attaché toute la famille dans le salon. L’homme politique « a également été frappé », précise une source judiciaire.

Les trois individus recherchés

Après avoir fouillé la maison, les hommes cagoulés ont réussi à mettre la main sur la somme de 8.000 euros. « Je me suis marié il n’y a pas longtemps, c’est de l’argent qui a été reçu à cette occasion », a expliqué l’ancien sénateur-maire. Dès que les agresseurs ont pris la fuite, Thierry Foucaud a alerté le maire de la commune, ainsi que les forces de l’ordre.

Le procureur de la République de Rouen a confié les investigations au Service régional de police judiciaire (SRPJ). Les enquêteurs sont actuellement à la recherche du trio de malfrats.