Alès : Ils cousaient les logos de marques de luxe sur des vêtements premiers prix pour les revendre au prix fort

CONTREFACON Environ 400 articles ont été saisis par les gendarmes du Gard

Jérôme Diesnis

— 

Les logos étaient collés ou cousus sur des vêtements achetés à bas prix.
Les logos étaient collés ou cousus sur des vêtements achetés à bas prix. — Gendarmerie du Gard

Un couple a été arrêté par les militaires de la compagnie de gendarmerie de Saint-Ambroix. Les deux personnes sont soupçonnées de s'être spécialisées dans la contrefaçon : elles collaient ou cousaient des logos de grande marque sur des vêtements de premiers prix pour les revendre au prix fort sur les sites de vente de particulier à particulier.

Selon l’enquête menée par les gendarmes, le couple revendait les habits ainsi maquillés sur le bassin d’Alès, dans le Gard.

45.000 euros d’avoirs criminels saisis

Lors de leur perquisition, les militaires ont saisi environ 400 articles contrefaits, deux véhicules ayant servi à effectuer les livraisons, du matériel multimédia et de l’argent liquide. Le tout pour une valeur de 45.000 euros au titre d’avoirs criminels.

Le parquet a requis une peine de cinq mois de prison avec sursis.