Seine-Maritime : Un incident de niveau 1 déclaré à la centrale nucléaire de Penly

NUCLÉAIRE Le dysfonctionnement de l’un des quatre détecteurs de surveillance du cœur du réacteur n°1 a été relevé

20 Minutes avec agence

— 

La centrale nucléaire de Penly, près de Dieppe.
La centrale nucléaire de Penly, près de Dieppe. — BEAUFILS/SIPA

Un incident a été déclaré le 28 mai dernier auprès de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) par la direction de la centrale de Penly, à Petit-Caux ( Seine-Maritime). Le dysfonctionnement d’un des quatre détecteurs de surveillance du cœur du réacteur n°1 est en cause dans cet incident de niveau 1 sur une échelle qui en compte 7, explique Paris-Normandie ce jeudi.

« La réparation du détecteur incriminé est en cours » souligne un communiqué d’EDF, qui gère l’installation.

Un détecteur défaillant

C’est le 16 mai que la défaillance a été remarquée lors d’une visite des installations. Alors que la baisse de puissance du réacteur était engagée, un détecteur intermédiaire a affiché des mesures différentes des trois autres calculant la variation de puissance du réacteur. Dans une première analyse, le détecteur a été reconnu fonctionnel, mais une seconde a conclu à son dysfonctionnement.

« À tout moment, les trois autres détecteurs sont restés fonctionnels, la surveillance du cœur est restée efficace. Toutefois, en raison d’une première analyse erronée, la direction a déclaré cet événement », a précisé EDF.