Nantes : Un homme soupçonné d’agressions sexuelles sur des fillettes dans des parcs nantais arrêté

FAIT DIVERS Des images pédopornographiques ont été retrouvées à son domicile, ainsi que des vidéos de fillettes tournées dans des parcs de Nantes

David Phelippeau

— 

Le parc du Grand Blottereau à Nantes. (illustration)
Le parc du Grand Blottereau à Nantes. (illustration) — J. Urbach / 20 Minutes
  • La brigade des mineurs de Nantes a arrêté un homme soupçonné d’exhibitions et d’agressions sexuelles sur des fillettes dans des parcs de Nantes.
  • Des images pédopornographiques téléchargées sur Internet ont été retrouvées à son domicile, ainsi que des vidéos de fillettes tournées dans des parcs de la ville.
  • L’homme a été déféré ce mercredi en vue de l’ouverture d’une information judiciaire afin d’identifier d’autres victimes éventuelles.

Un homme de 61 ans a reconnu des faits d’exhibition sexuelle dans deux parcs nantais – du Grand Blottereau et de Procé – et d’agression sexuelle sur deux fillettes de 7 ans lors de sa prolongation de garde à vue, a-t-on appris ce mercredi auprès de la police. Le mis en cause a été déféré ce mercredi en vue de l’ouverture d’une information judiciaire afin d’identifier d’autres victimes éventuelles.

C’est la brigade des mineurs de Nantes qui résolu cette affaire qui date de plusieurs mois déjà. Petit rappel des faits. Le 28 mai dernier, les services de police sont informés de faits d’exhibition sexuelle et d’attouchements par-dessous les sous-vêtements sur deux fillettes de 7 ans dans un parc de l’agglomération.

Alors que leurs mères discutent sur les pelouses, leurs deux petites filles vont dans les bois pour soulager une envie pressante. Un homme qui « jouait avec son sexe », selon le rapport de police, se rapproche d’une des deux fillettes au moment où elle remonte sa culotte. L’individu aurait alors mis sa main sur ses fesses. La mère a eu le bon réflexe de garder les vêtements portés par sa fille au moment des faits.

Des images pédopornographiques au domicile

L’enquête des policiers permet alors d’obtenir un signalement de l’auteur et de son vélo. Il correspond au signalement d’un autre fait commis le 18 juillet 2019 au parc du Grand Blottereau.

Le 1er juin, après diffusion à différents services de police, un homme correspondant au signalement est contrôlé par la police municipale. Le suspect est identifié par l’une des victimes. Lors de son placement en garde à vue, une perquisition du domicile entraîne la découverte d’images pédopornographiques téléchargées sur Internet et de vidéos de fillettes prises dans les parcs de la ville de Nantes. Les investigateurs en cybercriminalité ont participé à l’exploitation du matériel informatique du suspect.

Au vu de son profil, les enquêteurs de la brigade des mineurs craignent que cet individu n’ait commis d’autres exhibitions ou agressions sur des enfants nantais.