Seine-Maritime : Accro aux courses, il s’infiltre sur l’hippodrome de Dieppe et écope d’une amende de 1.500 €

HIPPISME Face au commissaire de course, l’homme a immédiatement reconnu ses torts avant de se voir infliger une amende de 1.500 €

20 Minutes avec Agence
L'homme est entré dans l'hippodrome interdit au public..
L'homme est entré dans l'hippodrome interdit au public.. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Ce mardi, un homme a écopé d’une amende de 1.500 € pour s’être infiltré sur l’hippodrome de Dieppe (Seine-Maritime) afin de suivre les courses hippiques qui se déroulent à huis clos en raison de la crise sanitaire, rapporte Actu.fr. Les parieurs et autres passionnés de chevaux n’ont, en effet, pas le droit d’assister aux courses en direct. S’ils veulent les suivre, ils doivent se rendre sur la chaîne spécialisée Equidia.

Malgré cette interdiction, liée à la crise sanitaire, un homme a tenté sa chance dans la commune normande. « Il s’est infiltré sur l’hippodrome sous un faux prétexte et s’est rapidement fait repérer », a expliqué à nos confrères Laurent Beuvin, président de la Société des courses de Dieppe. « Il s’agit d’une infraction au code des courses ».

Pas d’ouverture des hippodromes avant début juillet

Lorsqu’il a été arrêté par le commissaire de course, le parieur n’a pas cherché à se trouver des excuses. « L’homme a été très correct. Il a tout de suite reconnu ses torts », a ajouté Laurent Beuvin.

Les passionnés de courses hippiques vont encore devoir patienter jusqu’à début juillet pour se rendre de nouveau à l’hippodrome. A Dieppe, ce mardi, c’était l’ouverture officielle de la saison des courses, après l’annulation d’une première réunion début mai pour cause de crise sanitaire.