Finistère : Un motard intercepté à 190km/h, son véhicule saisi

SECURITE ROUTIERE Les gendarmes mènent d'importants contrôles routiers pour le week-end de l'Ascension

C.A.

— 

Le conducteur d'une moto a été intercepté à 190 km/h le 21 mai 2020 dans le Finistère.
Le conducteur d'une moto a été intercepté à 190 km/h le 21 mai 2020 dans le Finistère. — Gendarmerie du Finistère

Les gendarmes bretons avaient prévenu. A l’occasion du week-end de l’Ascension, les contrôles routiers allaient être renforcés. Pour s’assurer que les automobilistes respectaient la zone de 100 kilomètres imposée par le gouvernement pour lutter contre l’épidémie de coronavirus. Mais aussi pour s’assurer que le Code de la route n'avait pas été oublié par la France confinée. Les contrôles menés jeudi matin dans le Finistère ont révélé quelques comportements dangereux.

Le radar a affiché 190 km/h

Vers 11 heures jeudi, les gendarmes du peloton motorisé de Saint-Thégonnec Loc-Éguiner (Finistère) ont ainsi intercepté un conducteur qui circulait beaucoup trop vite.

Contrôlé à 190 km/h sur la D785, entre Plounéour-Ménez et Pleyber-Christ, le motard dépassait allègrement les 80 km/h autorisés. Son deux-roues a été saisi sur-le-champ et l’homme a dû rendre son permis de conduire.

Les grands excès de vitesse en hausse

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, le nombre d’accidents a fortement baissé en France et le nombre de tués a chuté de 55% en avril. Mais les gendarmes ont constaté un relâchement des comportements, notamment sur la vitesse sur les routes, moins fréquentées en raison du confinement.