Vénissieux : Un nouveau guet-apens tendu à la police qui essuie des tirs au mortier

VIOLENCE Deux suspects, très défavorablement connus des services de police, doivent être jugés en comparution immédiate ce jeudi

C.G.

— 

Le 17 septembre 2019. Illustration police. Ici des policiers de Vénissieux, près de Lyon.
Le 17 septembre 2019. Illustration police. Ici des policiers de Vénissieux, près de Lyon. — E. Frisullo / 20 Minutes

Deux hommes de 24 et 26 ans, très défavorablement connus des services de police, ont été interpellés lundi soir et mardi matin à Vénissieux, près de Lyon. Ils sont soupçonnés d’avoir échafaudé un piège tendu à la police. Ou d’y avoir pris part.

Lundi, les forces de l’ordre ont été appelées pour prêter main-forte aux pompiers, eux-mêmes sollicités pour éteindre un incendie de scooter près d’un collège. Plusieurs individus les attendaient « en possession de pierres et d’engins pyrotechniques », indique la Sûreté du Rhône.

Tirs au mortier

« Lors de cette intervention difficile, les policiers ont été victimes de jets de pierres et plusieurs tirs au mortier », poursuit-elle. Les deux suspects interpellés, comptant respectivement 20 et 59 antécédents judiciaires, ont nié les faits. Ils doivent être jugés ce jeudi en comparution immédiate pour outrage, violences volontaires aggravées et guet-apens.