Polynésie : Une octogénaire tuée par une meute de cinq chiens, une enquête ouverte

FAITS DIVERS Les deux propriétaires présumés des molosses ont été placés en garde à vue

20 Minutes avec agences

— 

Un pitbull (image d'illustration).
Un pitbull (image d'illustration). — Pixabay

Une enquête pour homicide involontaire a été ouverte à Papeete après la mort d’une femme de 87 ans, vraisemblablement tuée par une meute de cinq chiens, ce mardi à Tahiti ( Polynésie française), a-t-on appris de source judiciaire, confirmant une information de Polynésie la 1ère.

Comme chaque matin, l’octogénaire marchait autour d’un stade à Pirae, une commune proche de Papeete. Elle a été attaquée par plusieurs molosses, dont des pitbulls, selon les témoins qui jouaient au tennis dans le même complexe sportif.

Deux hommes en garde à vue

« Elle était allongée avec plein de chiens autour d’elle, j’ai cru qu’elle avait fait un malaise, mais quand je me suis approché, j’ai chassé les chiens avec ma raquette, et j’ai vu que la dame était comme scalpée, et qu’elle était mordue très profondément aux deux bras, aux deux jambes, au cou et au visage », a expliqué à l’AFP Ramon Teihotua, premier témoin des faits. Selon lui, il y avait « quatre pitbulls et un bull-terrier » et la police municipale a dû intervenir pour les éloigner.

D’après les premiers éléments de l’enquête, il ne s’agirait pas de chiens errants, nombreux à Tahiti. Deux jeunes hommes, propriétaires présumés des animaux, ont été placés en garde à vue.