Déconfinement aux Ulis : Un gardien d’école tente de mettre un coup de hachette à un policier

AGRESSION Trop bruyante, la fête organisée pour le déconfinement s’est terminée par l’agression d’un policier par l’un des convives avinés

Floréal Hernandez

— 

Des policiers. (illustration)
Des policiers. (illustration) — G. VARELA / 20 MINUTES

La fête de déconfinement​ se termine au tribunal. Un gardien d’école a été jugé en comparution immédiate par le tribunal d’Evry pour avoir attaqué un policier avec une hachette, dans la nuit de lundi à mardi, aux Ulis ( Essonne). Cet homme de 46 ans, jusque-là connu de la justice pour un simple délit routier, a été condamné à un an de prison ferme assorti d’un mandat de dépôt pour «  violences sur personne dépositaire de l’autorité publique sans ITT », a-t-on appris de source judiciaire.

Alors qu’un riverain de l’école s’était plaint dans la nuit de lundi à mardi de tapage nocturne, une patrouille de police est venue pour constater les faits. A l’entrée du groupe scolaire, trois hommes – dont l’agresseur – et quatre femmes écoutaient de la musique en buvant de l’alcool.

Ses amis l’empêchent d’asséner un second coup

Le gardien, fortement alcoolisé, s’était approché d’un adjoint de sécurité (ADS) qui lui avait demandé de reculer, selon la même source. Une des femmes, elle aussi alcoolisée, s’était alors emparée d’une bombe lacrymogène dont était porteur l’ADS. Un participant lui avait repris et l’avait redonnée à un des agents de police qui en avait fait aussitôt usage pour repousser les fêtards.

Le gardien était alors parti chercher une hachette dans un local et était revenu en courant vers l’ADS, tentant de le frapper. La lame était passée à quelques centimètres de sa tête. Quand l’homme avait tenté d’asséner un second coup, ses amis l’en avaient empêché. Les renforts arrivés sur place ont interpellé les deux mis en cause, qui ont reconnu les faits.

La femme, âgée de 24 ans, a été convoquée en vue d’une ordonnance pénale (procédure de jugement simplifiée) pour « vol de bien destiné à l’utilité publique », a précisé le parquet.