Maine-et-Loire : Des dizaines de faux billets de 20 euros retrouvés sur le trottoir

FAITS DIVERS Les gendarmes appellent à la vigilance après la découverte de plusieurs dizaines de faux billets, mardi soir à Baugé-en-Anjou

J.U.
— 
Nanterre le 14 juin 2012. Office central de repression du faux monnayage. Fausse monnaie
Nanterre le 14 juin 2012. Office central de repression du faux monnayage. Fausse monnaie — A. GELEBART / 20 MINUTES

La fausse joie. Mardi en fin de journée, des habitants de Baugé-en-Anjou, dans le Maine-et-Loire, ont cru toucher le pactole. En pleine rue, des dizaines de billets de 20 euros étaient éparpillés sur le trottoir. Si certains passants n’ont pas hésité à se servir, d’autres ont préféré prévenir la gendarmerie. Vérifications faites, il s’agissait effectivement de fausse monnaie.

Dans la foulée, la gendarmerie a donc lancé un appel à la vigilance sur les réseaux sociaux. « L’usage ou la tentative d’usage de fausse monnaie est un délit », rappellent les forces de l’ordre, qui alertent également les commerçants. Pour reconnaître les faux billets, on peut d’abord les manipuler et constater « une absence de craquant » ou de « relief au toucher ». Il existe d’autres indices en scrutant attentivement le billet, comme l’absence d’hologramme.