Rennes : Un syndicat policier diffuse la vidéo choc d’un lynchage d’un homme

AGRESSION Les règlements de compte sur fond de trafic de stupéfiants se multiplient dans le quartier Villejean

Camille Allain

— 

Une patrouille de police dans le quartier de Villejean, ici sur la dalle Kennedy.
Une patrouille de police dans le quartier de Villejean, ici sur la dalle Kennedy. — J. Gicquel / 20 Minutes

Pas de confinement pour les trafiquants. La vidéo diffusée par Synergie Officiers l’illustre bien. Publiées sur le compte Twitter du syndicat policier, les images montrent le lynchage d’un homme survenu dans le quartier de Villejean, à Rennes. Coiffé d’un casque, un conducteur de scooter est pris à partie par une petite dizaine d’individus qui le rouent de coups de poing, de coups de pied et de casque pendant deux minutes. Ses agresseurs finissent par prendre la fuite, laissant leur victime inanimée sur le bitume d’un parking. De violents coups sont assénés alors que la victime est inerte. L’un des agresseurs prendra même le temps de prendre quelques photos de l’homme à terre avec son téléphone portable, avant de s’éclipser. Un autre déplace le scooter.

Capture d'écran de la vidéo d'un lynchage survenu dans le quartier de Villejean, à Rennes, publiée par un syndicat policier sur son compte Twitter.
Capture d'écran de la vidéo d'un lynchage survenu dans le quartier de Villejean, à Rennes, publiée par un syndicat policier sur son compte Twitter. - Capture d'écran Twitter

En diffusant ces images de vidéosurveillance, le syndicat a voulu répondre à la polémique qui entoure l’intervention policière à Villeneuve-la-Garenne, où un homme a été blessé dans un accident de moto impliquant un véhicule de police. « Pour ceux qui victimisent les émeutiers de #VilleneuveLaGarenne : voilà la réalité des quartiers quand l’ordre de la racaille, prétendument opprimée par les #policiers, se substitue à l’ordre républicain ! L’arbitraire, la sauvagerie et la terreur. Rennes le 10 avril 2020 », lance le syndicat sur Twitter.

« Ils sont de plus en plus violents »

Contactée par 20 Minutes, la police confirme la réalité de cette agression. « L’affaire remonte bien à la nuit du 10 au 11 avril. L’agression s’est déroulée rue du Bourbonnais, dans le quartier de Villejean. La police judiciaire a été saisie de l’enquête. Ça devrait se décanter », explique un officier.

Dans les rangs de la police, la diffusion de la vidéo a clairement surpris. Le lynchage beaucoup moins. D’après nos informations, cette agression est clairement liée au trafic de stupéfiants. « C’est tendu entre les bandes rivales. Des règlements de compte, on en a souvent. C’est lié au trafic de stups, les mecs sont en guerre les uns contre les autres. Et ils sont de plus en plus violents », résume une autre source policière. Le confinement et les difficultés d’approvisionnement ne font qu’attiser les tensions entre bandes rivales.

D’après nos informations, des coups de feu auraient même été tirés dans le quartier depuis cette agression. Les mêmes hommes, âgés de 18 à 22 ans, sont impliqués. La victime du lynchage a été hospitalisée dans un état grave et s’est vue prescrire 15 jours d’ITT, précise le procureur. Ses jours ne seraient pas en danger et elle a pu être entendue par les enquêteurs. Elle n’a pour l’heure pas déposé plainte. 

Une enquête sous la qualification criminelle de tentative d’homicide volontaire a été confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire et est toujours en cours afin d’identifier la dizaine d’agresseurs. Aucune interpellation n’est encore intervenue, précise Philippe Astruc.