Charente : La jeune femme de 22 ans tuée à Angoulême, aurait reçu 72 coups de couteau

ENQUETE Le suspect a été mis en examen pour meurtre mardi soir et placé en détention provisoire

M.B.
— 
Un agent de police (illustration).
Un agent de police (illustration). — C. Girardon / 20 Minutes

La jeune femme de 22 ans tuée dimanche soir à Angoulême, aurait reçu 72 coups de couteau, révèlent Sud Ouest et La Charente Libre. Le suspect âgé de 20 ans, qui se présente comme un ex-petit ami de la victime, a été mis en examen pour meurtre mardi soir, et placé en détention provisoire à la maison d’arrêt d’Angoulême.

C’est l’auteur présumé qui avait lui-même prévenu les pompiers, après les coups portés au thorax et au dos de la victime, dans l’appartement de celle-ci à Angoulême. Placé sous curatelle renforcée, il avait été suivi pour des troubles psychologiques. Il était aussi connu de la police pour des faits de violence, notamment envers sa mère.

Il a expliqué son geste « par une sorte de frustration, un dépit amoureux, expliquait lundi la vice-procureure d’Angoulême. Il aurait aimé aller plus loin dans la relation alors qu’elle ne le considérait que comme un ami. »