Meurthe-et-Moselle : A 4 et 9 ans, elles partent seules en forêt pour jouer à « Koh-Lanta »

AVENTURIERES D’importants moyens ont été déployés par la gendarmerie pour retrouver deux fillettes qui avaient disparu

Mikaël Libert

— 

Le totem d’immunité, graal des aventuriers de Koh-Lanta
Le totem d’immunité, graal des aventuriers de Koh-Lanta — TF1

Vendredi, les gendarmes de Meurthe-et-Moselle ont déployé un important dispositif de recherche après la disparition de deux fillettes a-t-on appris, dimanche, auprès de la gendarmerie.

Les parents de deux fillettes de 4 et 9 ans ont appelé, vendredi, les gendarmes pour signaler que leurs enfants avaient échappé à leur vigilance et ne se trouvaient plus à leur domicile. Des patrouilles ont été aussitôt envoyées sur le terrain pour sillonner les alentours. Les moyens locaux ont été renforcés par une « équipe cynophile, une équipe drone, des motocyclistes ainsi que des gendarmes mobiles actuellement en renfort sur le département », détaille la gendarmerie.

Une couverture et un « morceau de viande »

Rapidement, une patrouille a retrouvé les traces des fillettes. Elles se trouvaient en lisière de forêt, saines et sauves. Par ailleurs, les enfants n’étaient pas parties les mains vides. Avec elle, elles avaient emporté un sac, une couverture, de l’eau, du bois pour le feu et… un « morceau de viande », assure-t-on à la gendarmerie.

En pyjama et avec leurs doudous, les fillettes ont expliqué aux militaires qu’elles désiraient passer la nuit dans la forêt pour faire comme dans Koh-Lanta. Au lieu de cela, les aventurières ont été remises à leurs parents.

Amusés par cette expérience qui se termine bien, les gendarmes recommandent toutefois aux fillettes de ne plus rien fomenter dans le dos de leurs parents. Et que, si le goût de l’aventure les tente toujours, de commencer par « affronter les dangers du fond du jardin avant d’affronter ceux du monde extérieur. »