Seine-Maritime : Un maire menacé à son domicile et forcé à se mettre nu par un administré

AGRESSION Le suspect, un homme âgé de 57 ans, a été interpellé puis placé en garde à vue par les forces de l’ordre

20 Minutes avec agence

— 

Le suspect a été placé en garde à vue au commissariat de Rouen. (illustration)
Le suspect a été placé en garde à vue au commissariat de Rouen. (illustration) — ALLILI MOURAD/SIPA

Il était aux alentours de midi ce mardi lorsque Pascal Houbron, le maire de Bihorel (Seine-Maritime), a reçu l’un de ses administrés chez lui. Mais la rencontre, qui portait sur un document d’urbanisme, ne s’est pas déroulée comme prévu.

Après avoir braqué l’édile avec un pistolet, le visiteur lui a demandé de se déshabiller complètement pour le prendre en photo. Le maire a finalement pu s’échapper de son domicile, sans vêtements, avant de trouver refuge chez l’un de ses voisins, rapporte France Bleu Normandie.

Le suspect interpellé

Le maire et l’agresseur se connaissent depuis au moins 15 ans. Le différend porterait sur un projet d’urbanisme non concrétisé que l’administré n’a jamais oublié. « J’ai eu beaucoup de mal, puisqu’il me mettait en joue, j’avais peur qu’il me tire dans le dos. Mais j’ai réussi à fuir, tout en cassant la clé de ma porte d’entrée », explique auprès de France Bleu l’édile, qui a porté plainte.

L’agresseur présumé, âgé de 57 ans, a été interpellé et placé en garde à vue à Rouen. L’arme a été retrouvée par les forces de l’ordre. Il s’agissait en réalité d’un simple pistolet à billes.