Aisne : Un homme soupçonné d’avoir étranglé sa conjointe à Saint-Quentin

FEMINICIDE Le suspect du meurtre de sa conjointe a été placé en grade à vue

20 Minutes avec AFP
— 
Une voiture de police circulant la nuit (illustration).
Une voiture de police circulant la nuit (illustration). — Clément Follain / 20 Minutes

Mardi soir, une femme d’une quarantaine d’années est morte étranglée à son domicile à Saint-Quentin, dans l’Aisne. Son conjoint a été placé en garde à vue, a-t-on appris de sources concordantes.

Vers 21 h, un homme de 49 ans, « ivre », a « étranglé » sa femme, a affirmé à l’AFP une source policière. L’homme a été interpellé et placé en garde à vue, selon le parquet de Saint-Quentin, en charge des investigations.

Au moins 19 féminicides depuis le début de l’année 2020

Les pompiers sont intervenus vers 21 h 30. Malgré les gestes de premiers secours prodigués à la victime, cette dernière a été déclarée décédée sur place par le médecin du SMUR, a indiqué le centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) de l’Aisne.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Saint-Quentin et les investigations ont été confiées aux policiers du commissariat de Laon.

Cette affaire porte à au moins 19 le nombre de féminicides présumés depuis le début de l’année, selon un décompte de l’AFP. En 2019, l’AFP a recensé au moins 126 cas de femmes tuées par leur actuel ou ex-compagnon, soit une femme tous les trois jours en moyenne.