Pyrénées-Orientales : Parti à pied en Espagne, il est secouru par les gendarmes « grelottant de froid »

INCONSCIENCE L'homme avait été refoulé à la frontière en voiture en raison des mesures de confinement

N.B.

— 

Lors de l'opération de secours de l'homme parti à pied en Espagne, samedi
Lors de l'opération de secours de l'homme parti à pied en Espagne, samedi — PGHM des Pyrénées-Orientales

D’importants moyens de secours ont été mobilisés samedi, dans les Pyrénées-Orientales, pour tirer d’affaire un homme, « épuisé, grelottant de froid et perdu sur les hauteurs du Perthus », tout près de la frontière avec l'Espagne, indique le Peloton de gendarmerie de haute-montagne du département.

« Ce jeune homme, parti de Perpignan en voiture, a été refoulé aux postes de contrôle entre la France et l’Espagne alors qu’il souhaitait se rendre à la Jonquera, indiquent les gendarmes. Il décide alors de partir par un chemin de randonnée, espérant franchir la frontière par la montagne. » Selon l'AFP, l'homme serait parti acheter des cigarettes de l'autre côté de la frontière. Sollicités ce dimanche matin par 20 Minutes, les services du peloton de gendarmerie de haute-montagne indiquent seulement qu'il n'était pas parti pour faire des courses alimentaires, et que les raisons restent floues.

Verbalisé

Au cours de son voyage, l’homme serait tombé dans un ruisseau, dans des ronces, et aurait fini par contacter les sapeurs-pompiers. L’homme a pu être localisé par les secours, et hélitreuillé vers la base de la sécurité civile de Perpignan.

Il a été, par ailleurs, verbalisé à hauteur de 135 euros pour non-respect du confinement.