Nantes : Trois pompiers agressés par l’homme qu’ils venaient secourir

VIOLENCES A Orvault, un homme ivre a menacé les sapeurs-pompiers avant de dégrader leur camion, jeudi

Julie Urbach
— 
Un véhicule des pompiers de Loire-Atlantique (illustration).
Un véhicule des pompiers de Loire-Atlantique (illustration). — F.Brenon/20Minutes

Coronavirus ou non, les agressions visant les pompiers ne s’arrêtent pas. Jeudi matin près de Nantes, trois sapeurs-pompiers ont été agressés par l’homme à qui ils venaient porter secours, rapporte le Sdis de Loire-Atlantique. Cet habitant d’Orvault, âgé d’une trentaine d’années, avait composé le 18 pour « des douleurs à la poitrine ».

A leur arrivée, il les a d’abord agressés « verbalement » avant de les menacer, ce qui a contraint les trois pompiers mobilisés à « se replier pour se protéger ». L’homme, qui avait consommé de l’alcool, ne s’est pas arrêté là puisqu’il s’est muni de « projectiles en verre », jetés en direction du véhicule de secours et d’assistance aux victimes. Le camion est « hors d’usage pour une dizaine de jours et les coûts de réparation s’élèvent à 500 euros », dénoncent les pompiers.

Une plainte déposée

La direction du service départemental d’incendie et de secours de Loire-Atlantique « condamne fermement cette agression » et annonce avoir déposé plainte. Elle rappelle qu’en 2019, plus d’une centaine de faits de violence à leur encontre ont été recensés. Une soixantaine d’agressions se seraient déjà produites lors d’intervention sur le département, depuis le mois de janvier.