Pyrénées-Orientales : L'homme verbalisé sur un attelage a été retrouvé mort, un suspect écroué

ENQUETE Son corps a été retrouvé sans vie, lundi soir, à Amélie-les-Bains

Nicolas Bonzom

— 

L'attelage intercepté par les gendarmes
L'attelage intercepté par les gendarmes — Gendarmerie des Pyrénées-Orientales

Lundi, un homme avait été verbalisé dans les Pyrénées-Orientales, alors qu’il circulait sur une route nationale  sur un attelage tiré par un cheval, en pleine période de confinement. L’information avait été relayée par les gendarmes, sur Facebook.

« Ne pouvant justifier de la régularité de son déplacement, l’individu a été verbalisé puis autorisé à se rendre rapidement dans le foyer qu’il souhaitait regagner », relataient les gendarmes. Insolite au premier abord, l’information revêt aujourd’hui un tout autre aspect. Cet homme a été retrouvé mort quelques heures plus tard, dans le département.

Un suspect mis en examen pour homicide volontaire

Le corps, découvert mort lundi, à Amélie-les-Bains, près de la frontière espagnole, est le conducteur de cet attelage, verbalisé un peu plus tôt sur une route, a appris 20 Minutes auprès de David Cavaillé, le procureur de la République de Perpignan.

Une enquête pour homicide volontaire a été ouverte. Un quinquagénaire, d’origine allemande, a été mis en examen mercredi pour homicide volontaire et écroué.

Selon les premiers éléments de l’enquête, une « rixe entre marginaux » serait à l’origine du drame. Lors de cette bagarre, la victime aurait succombé à plusieurs coups portés avec une arme blanche. Le cheval de la victime a été confié à une association de protection des animaux, indique le procureur de la République de Perpignan.