Pyrénées-Orientales : Une rixe serait à l’origine de la mort de l’homme retrouvé sans vie à Amélie-les-Bains

ENQUETE Une information judiciaire pour homicide volontaire a été ouverte

N.B.

— 

Illustration dans une gendarmerie.
Illustration dans une gendarmerie. — E. Frisullo / 20 Minutes

Une enquête pour homicide volontaire a été ouverte, lundi, dans les Pyrénées-Orientales,​ après la découverte du corps d’un homme à Amélie-les-Bains, une petite commune située près de la frontière espagnole. Le cadavre gisait au bord d’un fleuve.

Trois personnes avaient été placées en garde à vue dans la nuit de lundi à mardi. Ce mercredi après-midi, 20 Minutes apprend auprès du parquet de Perpignan que deux des trois personnes entendues par les gendarmes dans le cadre des investigations ont été libérées, sans qu’aucune charge ne soit retenue contre eux.

Plusieurs coups d’arme blanche

La troisième personne, un quinquagénaire, d’origine allemande, a été déférée ce mercredi, dans le cadre d’une ouverture d’information judiciaire pour homicide volontaire. Des réquisitions de placement sous mandat de dépôt ont été prises, indique le parquet.

Selon les premiers éléments de l’enquête, une « rixe entre marginaux » serait à l’origine du drame. Lors de cette bagarre, la victime aurait succombé à plusieurs coups portés avec une arme blanche. Les investigations se poursuivent.