Coronavirus à Toulouse : Contrôlé à plusieurs reprises pour non respect du confinement, il finit en garde à vue

CONTRÔLE Le jeune récidiviste encourt jusqu'à 3.750 euros d'amende

B.C.

— 

Une cellule pour les gardés à vue au commissariat de Toulouse. Illustration.
Une cellule pour les gardés à vue au commissariat de Toulouse. Illustration. — Frédéric Scheiber / 20 Minutes

A priori, il n’a pas l’intention de suivre les mesures de confinement édictées par le gouvernement pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Et ce n’est pas faute d’avoir été informé, car il a déjà été verbalisé à plusieurs reprises pour ne pas les avoir respectées.

Un jeune Toulousain a terminé au poste mardi en milieu de journée après un énième contrôle par la police au cours duquel il n’avait pas son attestation de déplacements dérogatoire, ni de raisons valables pour se balader dans le quartier des Sept-Deniers.

Ce mineur a du coup été interpellé et placé en garde à vue.

Comme il a été verbalisé plus de trois fois depuis le durcissement des mesures de restriction, il encourt cette fois jusqu’à 3.750 euros d’amendes et jusqu’à six mois d’emprisonnement s’il est déféré devant la justice.