Toulouse : Le cambrioleur débutant avait tout l’attirail, mais pas le réflexe de débrancher l’alarme

FAITS DIVERS L’homme de 51 ans, inconnu des services de police, a été interpellé dans une station-service de Toulouse en fin de semaine dernière

B.C.
— 
Le cambrioleur a été interpellé par la police(illustration)
Le cambrioleur a été interpellé par la police(illustration) — ISOPIX/SIPA

On ne s’improvise pas cambrioleur. Un homme de 51 ans, inconnu des services de police, en a fait l’amère expérience vendredi, à 4 h du matin, à Toulouse. Pourtant, il semblait avoir pensé à tout. Lorsque les forces de l’ordre l’ont intercepté à la sortie de la station-service qu’il venait de dévaliser, il avait des gants, une cagoule et une lampe torche.

Le parfait costume de cambrioleur. Sauf que quand il est entré par le toit de cet établissement du quartier du Mirail, il ne s’est pas dit que celui-ci pouvait avoir une alarme. Après avoir fait un premier chargement d’une dizaine de téléphones avec cartes prépayées, il s’apprêtait à repartir avec des bidons d’huile, une visseuse, des câbles de démarrage et des médicaments lorsqu’il a été arrêté par les membres de la brigade de surveillance territoriale.

Interpellé et placé en garde à vue, il a reconnu les faits devant les enquêteurs. Le cambrioleur novice devait être jugé en comparution immédiate.