Lyon : Le Conseil arménien condamne la « profanation » du mémorial de Lyon par des anti-Macron

DEGRADATIONS Des tags anarchistes et anti-Macron ont été découverts sur le monument

C.G. avec AFP

— 

Le mémorial du génocide arménien a été inauguré en 2006 à Lyon.
Le mémorial du génocide arménien a été inauguré en 2006 à Lyon. — PHILIPPE MERLE / AFP

Le Conseil de coordination des organisations arméniennes en France (CCAF) a condamné dimanche la « profanation » du mémorial du génocide arménien, situé dans le centre-ville de Lyon, par des individus qui ont tagué sur le monument des slogans anarchistes et anti- Macron.

« Ce nouvel acte de vandalisme contre un monument érigé à la mémoire des 1.500.000 Arméniens assassinés par le gouvernement “Jeunes Turcs” constitue une grave offense à l’égard des victimes ainsi que de l’humanité, qui a été touchée dans son essence même par ce crime », estime le CCAF dans un communiqué transmis à l’AFP.

Slogans anarchistes

« Le CCAF demande aux autorités de retrouver les auteurs de ces dégradations et d’établir une surveillance susceptible de prévenir toute récidive », poursuit le CCAF.

Le mémorial du génocide arménien, monument composé de 36 colonnes sur lesquelles sont gravés des poèmes de Gostan Zarian et situé en plein cœur de la ville à proximité de la place Bellecour, a été vandalisé au cours des derniers jours et portait dimanche des slogans anarchistes d’extrême gauche et anti-Macron.

Contacté par l’AFP, le parquet de Lyon n’était pas immédiatement disponible pour confirmer l’ouverture d’une enquête sur ces dégradations.

Le mémorial arménien à sa placeLe mémorial arménien célébré