Saint-Brieuc : Une discothèque fermée six mois après la disparition d’un jeune client

ENQUETE Hugo Toudret, 21 ans, a disparu le dimanche 8 mars après avoir passé la soirée au sein du Magnifik Club à Saint-Brieuc

C.A.

— 

Le Magnifik Club à Saint-Brieuc, a été fermé par arrêté préfectoral après la disparition d'un homme.
Le Magnifik Club à Saint-Brieuc, a été fermé par arrêté préfectoral après la disparition d'un homme. — Google Maps / Street View

Les portes du Magnifik Club devraient rester closes un moment. Le préfet des Côtes d'Armor​ a pris un arrêté imposant la fermeture temporaire de l’établissement installé à Saint-Brieuc pour une durée de six mois. Cette décision intervient quelques jours après la disparition d'Hugo Toudret. Ce jeune homme de 21 ans avait passé la soirée dans l’établissement de nuit situé sur le port du Légué, à Saint-Brieuc. Il n’a plus donné signe de vie depuis qu’il a quitté la discothèque vers 4h du matin le dimanche 8 mars.

Depuis sa disparition, les autorités multiplient les recherches pour tenter de retrouver la trace du jeune homme. Aidés de plongeurs, la police et les pompiers ont notamment procédé à d’intenses recherches dans le port. En vain. Un appel à témoins a été lancé pour tenter de recueillir des éléments.

D'après Ouest-France, l’établissement avait déjà fait l’objet d’un arrêté préfectoral de fermeture d’un mois en début d’année en raison de bagarres à répétition. Le quotidien précise que l’avocat du Magnifik Club entend contester ce nouvel arrêté de fermeture.